Aller au contenu principal

Contrainte de trop déclasser de lait bio, Sodiaal élabore un double prix

Des conditions climatiques favorables à la production et une consommation en berne ont entraîné Sodiaal à baisser le prix payé aux éleveurs sur 10 % des volumes.

© Deposit photos

Le courrier a été envoyé fin juillet aux producteurs de lait bio adhérents à la coopérative Sodiaal : 10 % des livraisons de lait bio seront désormais payées au prix en vigueur dans la filière non OGM, soit 357 € les 1 000 litres (toutes primes et qualités confondues) pour août et 387 € pour septembre. Les 90 % restants seront bien payés au prix fixé en début d’année, soit 470 € et 500 € les 1 000 litres sur la même période.

Le conseil d’administration de Sodiaal « a décidé à compter du 1er août de réorienter pour une période de douze mois 10 % des volumes de l’équation bio de la coopérative vers la filière non OGM », peut-on lire dans cette lettre. « Ces 10 % correspondent au déclassement supplémentaire », explique Sébastien Courtois, administrateur chez Sodiaal en charge du lait bio.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Publicité