Aller au contenu principal

Coronavirus : Didier Guillaume demande le maintien des marchés alimentaires

© pxhere

« Didier Guillaume rappelle que les marchés alimentaires de plein vent ou les halles doivent rester ouverts », indique un communiqué du ministère de l’Agriculture du 19 mars. « Les marchés et les halles sont tout aussi importants pour les consommateurs que les magasins, notamment pour la fourniture de produits frais », justifie-t-il, tout en recommandant de « diversifier son alimentation ». Si les marchés doivent se tenir, c’est sous réserve de mesures d’hygiène stricte, comme « respecter un espace plus important entre les étals et organiser le respect des distances réglementaires entre les clients », ainsi que le respect des « gestes barrières lors de tout acte d’achat ». Plus tôt dans la journée, primeurs, fromagers, poissonniers, bouchers, charcutiers-traiteurs, ainsi que les producteurs et les grossistes alertaient, dans un communiqué, que « de nombreux maires prennent la décision de fermer les marchés de leur commune ». D'après Frédérique Wagon, secrétaire générale de la Fédération des marchés de gros, interrogée par Agra Presse, « depuis le confinement, 300 marchés alimentaires ne se sont pas tenus car frappés d'arrêtés ». Pour maintenir les marchés dans de bonnes conditions, ils préconisent la mise en place de système de filtration à l’entrée, l’espacement des étals ou encore la mise en place de « rubans adhésifs ou cagettes au sol pour matérialiser la distance de sécurité de plus d’un mètre entre les clients ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité