Aller au contenu principal

JA
A Coulonges, une équipe soudée prépare les JO des JA

Après une interruption, en 2012 à cause du mauvais temps, les jeunes agriculteurs du canton, renouent avec les JO des JA. Concours de labour, jeux d’équipe et soirée animée seront au programme le 3 août prochain.

C’est sur Franck Moreau, Guillaume Printemps, président, Julien Marais et Bruno Chatelier que repose l’organisation des JO des JA.
C’est sur Franck Moreau, Guillaume Printemps, président, Julien Marais et Bruno Chatelier que repose l’organisation des JO des JA.
© N.C.

Alors que leurs collègues du canton de Lezay s’affairent à l’organisation du concours de labour départemental (lire notre dossier du 2 août), une dizaine de jeunes du canton de Coulonges préparent les JO des JA.
La septième édition aura lieu le 3 août à 14 heures, à Coulonges, derrière la concession Allin Agri, route de Niort, « après une interruption en 2012 à la suite des intempéries », comme le rappelle Bruno Chatellier. C’est donc reparti, avec une recette qui repose sur un concours cantonal de labour en vue de sélectionner les candidats pour le départemental le 11 août. « C’est notre but premier », souligne le président, Guillaume Printemps. Cinq à sept concurrents, dans les catégories planche et plat, sont attendus. « On attend aussi des inscriptions de dernière minute », explique Julien Marais.
L’originalité de cette fête reste le couplage avec des jeux ouverts à tous. Par groupe de huit concurrents, les équipes vont s’affronter en utilisant leurs forces, leur adresse. Mais tout cela va commencer par un petit jeu « intellectuel » qui a pour thème le canton et le monde agricole. Suivront, une course en sac, un relais eau, l’omelette infernale, qui va consister à porter des œufs sur une bâche savonnée, en pente, pour ensuite les lancer à ses coéquipiers derrière des bottes de paille. Sans les casser, bien entendu. Les épreuves se poursuivront avec du tir à la corde, en attendant que les laboureurs aient fini leur parcelle.
Les concurrents des JO peuvent arriver avec leur équipe constituée, ou pas. Dans ce cas elle sera complétée pour le départ des épreuves. A la différence du concours de labour, ouvert exclusivement aux jeunes du canton de moins de 35 ans, les épreuves des JO sont ouvertes à tous. Il se dit même que des « anciens JA », devraient constituer une équipe. Lors des précédents concours, ils étaient arrivés premiers dans ces épreuves qui ne sont pas sans rappeler une célèbre émission de télévision. Les non initiés pourront également découvrir la conduite d’un tracteur. Et les enfants participer à un concours de dessin sur le thème de l’agriculture, bien entendu.
A partir de 20 heures, les jeunes agriculteurs lanceront des invitations pour un repas du terroir et une soirée disco des années 80, comme ils l’avaient fait lors de la Fête de la terre en 2011.
Dans ce canton à dominante élevage, les jeunes ont prévu des démonstrations de travail du sol. « On n’est pas là pour revendiquer », souligne Franck Moreau, qui a été très présent dans les manifestations pour défendre le revenu des producteurs de lait au cours des mois passés. Leur présence et les animations de cette journée prouvent qu’ils veulent faire vivre leur campagne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Publicité