Aller au contenu principal

Couverture de risque : Logaviv et Griffin proposent une alternative à la Bourse

© Logaviv

Logaviv, spécialiste des solutions informatiques, et Griffin, opérateur de marchés électroniques, proposent une alternative à la Bourse pour se couvrir du risque financier sur les produits agricoles, ont-ils annoncé le 20 janvier. Il s’agit d’une plateforme, baptisée Log-Trade, qui permet l’échange de contrats financiers en blé, maïs ou colza. Son coup d’envoi est prévu au 11 mars. L’intérêt pour les utilisateurs est de négocier entre eux, «de contrepartie à contrepartie». C’est la grande différence par rapport aux Bourses comme Euronext, où les transactions passent par une chambre de compensation, occasionnant des frais.

Logaviv et Griffin expliquent avoir mené leur projet en réunissant une dizaine d’acteurs du négoce agricole désireux de «s’échanger des contrats financiers à dénouement en numéraire» sur une plateforme digitale. Autrement dit, l’opérateur peut aller au bout de son contrat sans devoir livrer physiquement la marchandise. C’est un autre avantage, par rapport aux marchés réglementés, de ce que les spécialistes appellent un OTF ou «système organisé de négociation». Griffin Markets est l’organisateur de ce «premier marché de marchandises agricoles» du genre en Europe.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Publicité