Aller au contenu principal

Cultures
Couverture hivernale des surfaces cultivées

Dans le cadre de la lutte contre les pollutions d’origine agricole, la totalité des surfaces cultivées devront être couvertes cet hiver dans le département.

Le 4e programme d’action en zone vulnérable entre dans sa dernière année d’application (échéance au 30 juin 2013). A compter du 1er juillet 2012, ce programme prévoit d’atteindre une couverture hivernale de 100% des surfaces cultivées sur la totalité du département, l’ensemble du département étant classé en zone vulnérable à la pollution par les nitrates. Selon la durée de l’interculture et la nature de la culture précédente, plusieurs possibilités sont offertes (voir arrêté préfectoral du 30 juin 2009 relatif au 4e PAZV) :
- couverture par culture d’hiver ;
- maintien des repousses de la culture précédente ;
- broyage fin des résidus et enfouissement des cannes de maïs (un couvert est préférable) ;
- implantation d’une culture intermédiaire piège à nitrates (Cipan).
Une Cipan doit être implantée au plus tard le 15 septembre (15 jours après la récolte dans le cas du maïs ensilage) et ne peut être détruite avant le 15 décembre (1er décembre sur communication d’une analyse granulométrique de sol attestant d’une teneur en argile supérieure à 30%)
Consciente que les aléas climatiques peuvent engendrer des pénuries de fourrage, la Direction départementale des territoires des Deux-Sèvres laisse également la possibilité d’implanter des cultures dérobées. Ce type de culture permet d’exporter de l’azote non assimilé par la culture précédente. Cependant, l’absence de repousses après la récolte de la culture dérobée laisse le terrain peu couvert jusqu’au 15 décembre (les résidus devront rester en place jusqu'à cette date si l'interculture est longue). C’est pourquoi il est essentiel d’en informer le service eau et environnement par courrier ou à l’adresse email suivante : ddt-pazv@deux-sevres.gouv.fr en retournant le formulaire de déclaration disponible en téléchargement sur le site internet de la DDT (http://www.deux-sevres.equipement-agriculture.gouv.fr/cipan-formulaire-dedeclaration-a1265.html ).
Ainsi, pour assurer un rôle efficace, tout type de culture dérobée peut être admis aux conditions suivantes :
- bonne couverture du sol ;
- absence d’apport azoté.
Pour toute information complémentaire, contacter l’unité gestion qualitative et milieux du service eau et environnement de la DDT : 05 49 06 89 29 ou 30. Mail : ddt-pazv@deux-sevres.gouv.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité