Aller au contenu principal

Droits
Covid-19 : quid des arrêts de travail ?

Le point sur les différentes situations conduisant à bénéficier d’un arrêt de travail et sur les conditions d’indemnisation de ces arrêts.

© D.R.

Le salarié positif à la Covid-19 bénéficie d’un arrêt de travail dérogatoire délivré par la MSA, s’il est dans l’impossibilité de télétravailler en raison de la nature de son travail, ou de son état de santé. Durant cet arrêt de travail, il est indemnisé comme dans le cas d’une maladie classique : carence de trois jours pour les indemnités journalières légales, et indemnités complémentaires telles que prévues par l’accord de prévoyance applicable à l’entreprise.
Les salariés qui présentent des symptômes évocateurs doivent rester à l’isolement. Le temps de l’attente du test de dépistage, c’est-à-dire sept jours, le médecin leur prescrira un arrêt de travail donnant lieu à indemnisation classique.
Pour être considéré comme cas contact, le salarié doit avoir été contacté par l’assurance maladie, soit par téléphone, soit par texto. Il ne peut pas se considérer comme cas contact s’il n’a pas été contacté dans le cadre du « contact tracing ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Agriculteur, même pas peur !
CAPa, bac CGEA, BTS PA, BPREA… Ces sigles sont autant de portes différentes pour entrer dans le monde de l’agriculture. Les…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Publicité