Aller au contenu principal

Droits
Covid-19 : quid des arrêts de travail ?

Le point sur les différentes situations conduisant à bénéficier d’un arrêt de travail et sur les conditions d’indemnisation de ces arrêts.

© D.R.

Le salarié positif à la Covid-19 bénéficie d’un arrêt de travail dérogatoire délivré par la MSA, s’il est dans l’impossibilité de télétravailler en raison de la nature de son travail, ou de son état de santé. Durant cet arrêt de travail, il est indemnisé comme dans le cas d’une maladie classique : carence de trois jours pour les indemnités journalières légales, et indemnités complémentaires telles que prévues par l’accord de prévoyance applicable à l’entreprise.
Les salariés qui présentent des symptômes évocateurs doivent rester à l’isolement. Le temps de l’attente du test de dépistage, c’est-à-dire sept jours, le médecin leur prescrira un arrêt de travail donnant lieu à indemnisation classique.
Pour être considéré comme cas contact, le salarié doit avoir été contacté par l’assurance maladie, soit par téléphone, soit par texto. Il ne peut pas se considérer comme cas contact s’il n’a pas été contacté dans le cadre du « contact tracing ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité