Aller au contenu principal

Brasseur
Covid-19: une aide de 4,5 M€ aux brasseurs sera définie cette semaine

Brasserie
© Léa Calleau

Le SNBI (brasseurs indépendants) attend «cette semaine» les modalités du dispositif de 4,5 millions d'euros (M€) pour aider le secteur face à la crise de la Covid-19, a-t-il indiqué le 16 novembre à Agra Presse. «Il s’agit d’une aide réservée aux brasseurs indépendants» (moins de 200 000 hl/an), déclare son président Jean-François Drouin.

Les modalités, attendues «cette semaine» en réunion avec le ministère de l’Agriculture, reposeront sur la perte de chiffre d’affaires, selon lui. Un «changement de cap» est survenu en quelques jours au gouvernement, raconte-t-il : 2,4 M€ d’aide à la filière brassicole avait été annoncés le 10 novembre au Sénat par Olivia Grégoire, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l'Économie. C’est «finalement 4,5 M€» qui sont destinés aux brasseries artisanales et indépendantes, «les plus en difficulté», explique Jean-François Drouin, excluant par là les industriels.

«Le gouvernement a souhaité aider directement» les producteurs de bières, avait déclaré le 17 juin au Sénat l’ancien ministre de l’Agriculture Didier Guillaume, sans préciser le montant de la mesure. Les brasseurs réclamaient une aide à la destruction de leurs stocks pour une enveloppe comprise entre 4 et 5 M€.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité