Aller au contenu principal

Covid-19: une allocation de remplacement de 112 euros pour garde d’enfant et arrêt maladie

© MSA

La nouvelle allocation de remplacement pour les exploitants devant rester à la maison pour garde d'enfant ou victimes du Covid-19 sera de 112 euros par jour. C’est ce qu’a annoncé le Service de remplacement (SR) dans un communiqué, le 24 avril. Conforme au montant annoncé le 16 avril par le cabinet du ministre de l’agriculture, il permettra la prise en charge partielle du coût d’un remplaçant (en moyenne 150 euros par jour, selon le SR). Peuvent solliciter cette allocation les chefs d’exploitation et d’entreprises agricoles, les aides familiaux, les conjoints collaborateurs et les membres non-salariés de sociétés qui font l’objet « d’une mesure d’isolement, d’éviction ou de maintien à domicile »; ou qui doivent rester chez eux pour garder leur enfant de moins de 16 ans ou un enfant handicapé de moins de 18 ans. Les personnes qui souhaitent en bénéficier doivent adresser leur demande à la MSA, qui versera l’argent directement au SR. Elles doivent également contacter l’antenne locale du SR pour organiser la venue d'un remplaçant. Comme l’indiquait l’ordonnance du gouvernement le 15 avril, le SR confirme que cette allocation a un effet rétroactif au 16 mars et sera versée jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire prévu le 24 mai « sauf prolongation le cas échéant ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité