Aller au contenu principal

Formation
Dans les lycées agricoles, les fermes font peau neuve

À la faveur d’appels à manifestation d’intérêt lancés par la région Nouvelle-Aquitaine, les lycées agricoles engagent des travaux de rénovation de bâtiments et de matériels. Un gain pour la sécurité, le confort et l’apprentissage des élèves.

Il y a les aides PCAE (*) pour le secteur privé, et les AMI (appel à manifestation d’intérêt) pour les fermes du domaine public, catégorie à laquelle appartiennent les fermes des lycées du département. Ces acronymes désignent tous deux des coups de pouce financiers octroyés par la région, répondant à la même volonté : investir pour moderniser les exploitations agricoles. « La dernière AMI en date nous permet de lancer des travaux de rénovation d’ampleur, explique Benoît Dieltiens, directeur du lycée Jacques Bujault de Melle. Sur l’enveloppe globale de 500 000 €, la région nous en financera 300 000 € ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Agriculteur, même pas peur !
CAPa, bac CGEA, BTS PA, BPREA… Ces sigles sont autant de portes différentes pour entrer dans le monde de l’agriculture. Les…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Publicité