Aller au contenu principal

TO-DE: la FNSEA se réjouit de la prorogation en 2022 et demande sa pérennisation

© Agri 79

«Une très bonne nouvelle pour les employeurs !» C’est en ces termes que la FNSEA a accueilli la nouvelle de la prolongation du dispositif TO-DE* jusqu’à fin 2022, annoncée le 28 septembre par le ministère de l’Agriculture lors d’un point presse sur le projet de loi de finances (PLF) pour 2021.

«Cette reconduction était demandée avec insistance par la FNSEA, pour soutenir la compétitivité et l’emploi agricole mis à mal par une concurrence exacerbée portant sur le coût du travail», a souligné le syndicat des exploitants dans un communiqué le 29 septembre.

La promesse du ministère fait suite à une précédente annonce du gouvernement, le 5 août, de reconduire le TO-DE en 2021. La prorogation est désormais prévue pour deux ans, jusqu’à fin 2022. Mais la FNSEA veut l’inscrire dans le marbre. «La FNSEA demande à ce que le TODE soit désormais pérennisé afin d’apporter plus de visibilité aux employeurs agricoles», dit le communiqué.

* Le TO-DE est un dispositif d’exonération de charges patronales pour les employeurs de saisonniers agricoles qui était pérenne jusqu’à fin 2018, puis a été transformé en mesure temporaire devant disparaître au 1er janvier 2021.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Associés du GAEC la Vallée des Blondes, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Blonde d'Aquitaine, Vaches allaitantes
Pilot’élevage : un tableau de bord pour faire rouler le troupeau vers la performance
L’outil d’identification Pilot’Élevage a conduit l’ASSEL à recalibrer le tableau de bord utilisé par les élevages de plus de dix…
Publicité