Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

De la terre et des pneus bloquent l'approvisionnement de dix GMS

Dans la nuit du 24 au 25 juin, les Jeunes Agriculteurs des Deux-Sèvres ont lancé un signal d'appel au partage des marges entre producteurs, toutes productions confondues, transformateurs et distributeurs.

Comme ils le laissaient entendre dans la journée du 24 juin, les Jeunes Agriculteurs sont passés à l'action dans la nuit. A Niort - Chauray, Saint-Maixent, Melle, Coulonges, Champdeniers, Nuiel-les-Aubiers, de la terre, du fumier, des pneus, ou encore des branchages ont été déversés pour bloquer les accès aux quais de livraison de dix grandes surfaces (*).
Une semaine après le mouvement national, à l'initiative des producteurs de viande bovine, les JA ont lancé un appel aux distributeurs « dont le marges sont confortées au détriment de celles des éleveurs ». « Une opération toutes productions », souligne Julien Chartier, président de JA 79.
« Des engagements ont été pris la semaine dernière par la grande distribution, les abatteurs et les transformateurs », rappelle-t-il, mais « on constate déjà que ces engagements ne sont pas respectés par tous », fait-il remarquer, reprenant des tracts laissés cette nuit : « les GMS tuent l'élevage », « Partagez vos marges », « la guerre des prix en GMS conduit à la perte des éleveurs ».
Les Jeunes Agricuteurs soulignent que les filières animales se trouvent dans une situation « alarmante ». Ils veulent « du concret » et « que l'on arrête les effets d'annonce ». « Pour l'instant, les transformateurs ne sont pas visés », poursuit Julien Chartier. Même si en allant déverser de la terre et des pneus devant le Super U de Champdeniers, les départs de marchandises à la laiterie de Terra Lacta ont, eux aussi, été visés.

 

(*) Les GMS visées : Géant à Chauray, Leclerc et Lidl à Saint-Maixent, Aldi, Intermarché, Super U et Leader Price à Melle, Super U à Coulonges-sur-l'Autize, Super U à Champdeniers, Intermarché à Nueil-les-Aubiers.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un entrepreneur français lance une «agence internationale de notation des sols»

L'entrepreneur Quentin Sannié, co-fondateur de Devialet (start-up hi-fi) a annoncé, dans un communiqué le 5 juin, le lancement…

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Grégory Nivelle, nouveau président de la Fnsea 79 : « Les agriculteurs n’imposent pas un modèle, ils répondent à des attentes »
Mardi 9 juin, la nouvelle équipe de la FNSEA 79 a élu Grégory Nivelle président. L’éleveur laitier du sud Deux-Sèvres succède à l…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Un cheptel en légère hausse
Thierry Baudouin raccroche après quatorze ans de présidence. Catherine Gallard et Emmanuel Turpeau prennent le relais avec de…
Publicité