Aller au contenu principal

Schmallenberg
De la vigilance face au virus de Schmallenberg

Le nouveau virus, transmis par des moucherons et identifié au départ en Allemagne et aux Pays-Bas, à l’automne dernier provoque des troubles de la reproduction. Il n’en faut pas plus pour faire penser au scénario de la FCO.

Transmis aux ruminants par des moucherons, le virus est particulièrement dangereux quand il atteint des femelles pendant la gestation.
Transmis aux ruminants par des moucherons, le virus est particulièrement dangereux quand il atteint des femelles pendant la gestation.
© N. C.

Identifié en novembre 2011 dans des élevages allemands de la région de Schmallenberg, ce virus en a gardé le nom. Il s’agit d’un virus s’apparentant à une famille de virus connus (orthobunyavirus) mais non observés en Europe jusqu’alors. Dans l’état actuel des connaissances, cette maladie ne se transmet probablement pas à l’homme.
Transmis aux ruminants par des moucherons, le virus est relativement bénin pour les animaux adultes, provoquant toutefois de la fièvre, des diarrhées et une diminution de la production de lait. Mais il est particulièrement dangereux quand il atteint des femelles pendant la gestation, car il provoque de graves malformations des fœtus, voire des avortements.

Quatorze départements français touchés
A ce jour en France, la présence de la maladie a été confirmée dans 50 exploitations ovines de 14 départements au nord d’une ligne Caen-Besançon (Aisne, Aube, Bas-Rhin, Calvados, Haute-Marne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Nord, Oise, Pas-de-Calais, Seine-Maritime, Somme, Vosges) dans lesquelles sont apparues des malformations natales et des mortinatalités. Au 8 février, au niveau européen, plus de 1 000 exploitations étaient touchées, dont 350 en Allemagne.

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
Ce qui va changer avec Egalim 2
Round final pour la loi Egalim 2. Les parlementaires sont tombés d’accord sur un texte qui entrera en application pour les…
De nouvelles formations à venir aux Sicaudières
À l’occasion de la rentrée du centre de formation des adultes au campus des Sicaudières a été annoncée l’ouverture de deux cursus…
Publicité