Aller au contenu principal

Société
Décès d’un associé : le devenir des terres louées

La mise à disposition des terres louées par l’associé décédé ne peut se poursuivre que si les héritiers sont agréés.

© Réussir

Un exploitant peut mettre à disposition d’une société d’exploitation agricole dans laquelle il est associé le bail rural qui est à son nom. Cette opération déroge au principe d’interdiction des sous-locations et cessions de bail mais est soumise à de nombreuses conditions.

L’une des conditions impératives est que le preneur soit membre de la société au profit de laquelle la mise à disposition est réalisée. Dans le cas contraire, cette opération s’apparente donc à de la sous-location ou à une cession prohibée et entraîne la résiliation du bail.

Cette condition doit également être respectée par les héritiers de l’associé décédé pour pouvoir prétendre au maintien de la mise à disposition des terres au profit de la société.

Toutefois, selon les statuts de la société agricole, l’entrée d’un nouvel associé, même héritier, peut nécessiter l’agrément des autres associés de la société.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Publicité