Aller au contenu principal

Déforestation: Bunge, importateur de soja le plus à risque au Cerrado

© GreenPeace

D’après un rapport publié le 30 mars par l’ONG Chain Reaction Research, Bunge serait le trader le plus exposé au risque de déforestation dans le Cerrado brésilien, pour une surface estimée à plus de 90 000 ha. Le risque serait avéré sur près de 27000 ha avec une confiance haute ou moyenne, basée sur des données gouvernementales, à l’échelle de la propriété ou des groupes de producteurs. Avec 44 644 ha à risque, Cargill occuperait la seconde place, pour un risque avéré sur environ 18 000 ha.

Comme le rappelle l’ONG, Bunge s’était engagée à éviter toute déforestation dans ses chaînes d’approvisionnement à l’horizon 2025. D’après son dernier rapport d’activité sur la déforestation publié en octobre 2020, l’entreprise serait aujourd’hui en mesure d’identifier la parcelle ou l’exploitation productrice pour près de 95% de ses approvisionnements de soja dans les territoires à «haut risque» du Cerrado.

Cargill, qui revendique d’avoir localisé l’ensemble de ses fournisseurs au Brésil, considère pour sa part dans un rapport publié en juin 2020 que 95% de ses approvisionnements y sont exempts de déforestation. Cette proportion tomberait cependant à 59% dans l’État du Piaui, au nord du Cerrado. D’après l’ONG Chain Reaction Network, citant les chiffres de la recherche spatiale brésilienne (INPE), près de 734 010 ha de forêt auraient disparu au Cerrado en 2020, représentant une hausse de 13,2% par rapport à 2019.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité