Aller au contenu principal

Déforestation: Bunge, importateur de soja le plus à risque au Cerrado

© GreenPeace

D’après un rapport publié le 30 mars par l’ONG Chain Reaction Research, Bunge serait le trader le plus exposé au risque de déforestation dans le Cerrado brésilien, pour une surface estimée à plus de 90 000 ha. Le risque serait avéré sur près de 27000 ha avec une confiance haute ou moyenne, basée sur des données gouvernementales, à l’échelle de la propriété ou des groupes de producteurs. Avec 44 644 ha à risque, Cargill occuperait la seconde place, pour un risque avéré sur environ 18 000 ha.

Comme le rappelle l’ONG, Bunge s’était engagée à éviter toute déforestation dans ses chaînes d’approvisionnement à l’horizon 2025. D’après son dernier rapport d’activité sur la déforestation publié en octobre 2020, l’entreprise serait aujourd’hui en mesure d’identifier la parcelle ou l’exploitation productrice pour près de 95% de ses approvisionnements de soja dans les territoires à «haut risque» du Cerrado.

Cargill, qui revendique d’avoir localisé l’ensemble de ses fournisseurs au Brésil, considère pour sa part dans un rapport publié en juin 2020 que 95% de ses approvisionnements y sont exempts de déforestation. Cette proportion tomberait cependant à 59% dans l’État du Piaui, au nord du Cerrado. D’après l’ONG Chain Reaction Network, citant les chiffres de la recherche spatiale brésilienne (INPE), près de 734 010 ha de forêt auraient disparu au Cerrado en 2020, représentant une hausse de 13,2% par rapport à 2019.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
Définition de l'agriculteur actif: l'État et les Régions d'accord pour 67 ans maximum

Dans le cadre de la concertation autour de la déclinaison française de la future Pac, le Plan stratégique national (PSN), les…

Publicité