Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Démonstration de désherbage mécanique sur betterave semences

Environ 45 personnes, dont 30 agriculteurs, en majorité planteurs de betteraves semences, ont assisté à la démonstration de matériels de désherbage mécanique sur betteraves semences, initiée par Deleplanque, avec la fédération départementale des Cuma des Deux-Sèvres (FdCuma 79), le syndicat des eaux du Vivier (Sev) et le syndicat des eaux de la Boutonne (SMAEP 4B), le 18 avril, à Availles-sur-Chizé. La démonstration a été réalisée dans le cadre du programme Re-Sources sur le territoire de la Boutonne amont. « On veut accompagner le mouvement actuel de baisse des traitements phytosanitaires », a souligné Vincent Boiron, technico-commercial pour Deleplanque.

L'utilisation des machines s'est révélée satisfaisante. « De bonnes surprises, a relevé Mickaël Madier de la FdCuma 79. Vitesse et qualité de travail pour les bineuses (de démonstration) et travail très satisfaisant de la herse étrille (empruntée à un utilisateur) malgré la crainte de générer des blessures sur les betteraves développées ». Le conseiller machinisme a seulement regretté l'absence d'équipements pour travailler sur le rang : « elle aurait été intéressante à observer ».

Cette manifestation a permis de valider que le désherbage mécanique est largement possible pour la culture de betteraves semences. Pour ce faire, « il faut soigner la préparation du sol et la plantation des betteraves, en respectant les interrangs (jeux entre les éléments des planteuses utilisées) et la verticalité du plant, avec un bon rappui, afin d'éviter un arrachement de la betterave dû à un mauvais enracinement », rappelle Mickaël Madier.

 

TREFFLER TS 1220 M3 :

- 12 m de largeur de travail

- Herse étrille de précision de 1 200 kg

- Dents de longueur 500 mm et 8 mm de diamètre capable d'étriller tous types de cultures développées. 28 mm d'intervalle entre chaque passage de dents

- Pression des dents réglable (mécanique ou hydraulique à distance) allant de 200 à 5 000 g (ressorts combinés) restant constante quel que soit l'angle de la dent (travail en butte possible)

- Logements de dents brevetés assurant une excellente stabilité et un jeu latéral de 10 mm maximum

- Bâti de profilés creux robuste équipés de roues de jauges avant / arrière (en option).

 

STEKETEE IC LIGHT :

- 7 rangs (autres choix possibles)

- Bineuse de précision à haute vitesse à partir de 12,5 cm d'écartement entre rangs. Interface de guidage muni d'une caméra numérique capable d'analyser toutes les cultures, toutes les couleurs, sur plusieurs rangs et en 3 dimensions (y compris la nuit)

- Écran tactile intuitif en cabine

- Poutre profilée de type rail

- Élément combi hydro (terrage et relevage hydraulique en option) monté sur parallélogramme avec roulements étanches

- Équipé de socs plats et lame Lelièvre (équipement betterave)

 

B.C. TECHNIQUE Phoenix :

- 9 rangs dans la configuration présentée

- Nouvelle gamme de bineuse développée par B.C. TECHNIQUE, inspirée des bineuses de la marque HATZENBICHLER dont il est l'importateur en France

- Interface de guidage par caméra de précision à détection de couleurs, « ancrée » dans le sol (poids d'environ 1 000 kg) disposant de deux roues de terrage à voie variable, munie d'un châssis tubulaire double et d'un vérin double, assurant la même vitesse de déplacement, à gauche comme à droite

- La translation globale est de 500 mm (250 mm de chaque côté)

- Côté élément de bineuse, les parallélogrammes à gestion de pression hydromécanique, en partie mécanique, par ressort, et hydraulique par le vérin amortisseur assurant également la gestion automatique de l'élément par GPS, ont été dimensionnés pour accepter les efforts latéraux en translation (bagues et axes larges).

 

De nombreux accessoires sont possibles pour travailler uniquement l'interrang (choix de socs, herse peigne, protège plant...) ou également sur le rang (éléments d'herse étrille, de roto-étrille, doigts rotatifs type Kress...).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le déconfinement se prépare en Deux-Sèvres
Département classé vert, les Deux-Sèvres sont très peu touchés par l’épidémie de Covid-19. La sortie du confinement se prépare…
Les bruits liés aux canons effaroucheurs d’oiseaux

L’agriculture génère des bruits, notamment pendant la saison des gros travaux, récolte, semis, et notamment lors des semis de…

Bien immatriculer les matériels de l’exploitation agricole
Les matériels qui ne sont pas soumis à l’obligation de certificat d’immatriculation (carte grise) doivent être immatriculés (à l’…
Benoit Forestier, un vétérinaire rural en constante adaptation
Benoit Forestier, vétérinaire rural depuis trente ans à Chiché, a vu son métier se transformer en même temps que la profession d’…
S’affranchir du soja importé, rêve ou réalité ?
Le contexte international de pandémie rend davantage saillante la question de l’autonomie protéique. La France peut-elle répondre…
L’agroalimentaire a mis les bouchées doubles pendant le confinement
La fermeture de la restauration hors domicile a obligé la filière à se tourner vers la grande distribution, alors que la demande…
Publicité