Aller au contenu principal
Font Size

Démonstration de semis de couverts végétaux

Neuf constructeurs ont présenté onze semoirs, démonstration à la clé, pour des couverts végétaux à mettre en place cet été. Premiers résultats de cette plateforme en septembre, après les levées.

Les outils présentés sèment des couverts ou autres cultures avec les caractéristiques des semis directs ou celles qui combinent préparation du sol et semis.
Les outils présentés sèment des couverts ou autres cultures avec les caractéristiques des semis directs ou celles qui combinent préparation du sol et semis.
© G.R.

C’est dans des conditions « exceptionnelles », selon Mickael Madier, que s’est déroulée la démonstration de semis directs, semis simplifiés, le 18 juillet à Échiré. À l’invitation de la fédération départementale dont il est conseiller agro-équipement, de la Cuma l’Epron, de Niort-Surimeau, en collaboration avec la chambre d’agriculture, neuf constructeurs ont présenté onze semoirs sur la ferme de Jean-Pierre Chaigneau. « J’utilise depuis plusieurs années un combiné. Mais compte tenu du coût du matériel, j’envisage de limiter les heures de tracteur et de passer au semis direct pour les couverts et la moitié des semis de céréales», explique-t-il.


Son exploitation couvre 160 hectares de cultures. 60 sont irriguées, dont 30 de maïs. Elle se trouve dans le bassin-versant du Syndicat des eaux du Centre-Ouest avec ses douze captages dans la boucle de la Sèvre. Une démonstration suivie avec intérêt par Claire Bureau, animatrice du programme Re-Sources visant à améliorer la qualité de l’eau.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité