Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Aides animales pour les secteurs bovin et laitier
A déposer au plus tard en DDT au 15 mai 2013

© Réussir

Le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt a annoncé la mise en place de trois nouvelles aides couplées en faveur de l’élevage laitier et bovin viande au titre de l’année 2013. Ces aides sont destinées aux nouveaux installés (depuis moins de 5 ans au 15 mai 2013) et/ou aux récents investisseurs qui ont bénéficié d’une subvention au titre du plan de modernisation des bâtiments d’élevage (Pmbe) ou d’un plan de performance énergétique (PPE) depuis le 1er janvier 2007. Ces trois nouvelles aides sont :
- le soutien à l’engraissement des jeunes bovins : l’éleveur nouvellement installé et/ou récent investisseur devra avoir fait abattre au moins 21 jeunes bovins dans l’année sur le territoire français (pas d’obligation de contrat avec un abatteur). Le montant prévisionnel de l’aide est de 60 €/animal (plafonné le cas échéant à un nombre de bovins éligibles déterminé en fin de campagne) ;
- le soutien aux producteurs laitiers : l’éleveur nouvellement installé et/ou récent investisseur devra avoir livré ou commercialisé du lait entre le 1er avril 2012 et le 31 mars 2013 et être titulaire d’un quota laitier au 31 mars 2013. Le montant prévisionnel de l’aide est de 1 000€/1 000 litres ;
- le soutien à la vache allaitante (attention il s’agit d’une demande indépendante de la Pmtva) : l’éleveur nouvellement installé et/ou récent investisseur doit bénéficier de la Pmtva, les animaux primables répondant aux mêmes conditions que celles applicables au titre de la Pmtva. Le montant prévisionnel est de 16 €/animal plafonné à 40 animaux par exploitation dans la limite des droits Pmtva détenus.
Ces trois demandes devront être déposées par papier au plus tard le 15 mai 2013 à la DDT des Deux-Sèvres (date de réception en DDT faisant foi). Ces nouvelles aides ne seront pas télédéclarables en 2013. Les formulaires papiers relatifs à ces nouvelles aides seront prochainement mis en ligne sur le site Télépac www.telepac.agriculture.gouv.fr pour pouvoir être imprimés.

Contact : 05 49 06 88 88.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

S’installer hors cadre familial : saisir l'opportunité
Audrey Pelletier a rejoint l’équipe du Gaec du Petit Chauveux en juin 2020, après un stage parrainage d’un an. Passionnée par l’…
Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait …
Et soudain, Exoudun... un village bouillonnant
Au centre d’un triangle St-Maixent-Melle-Lusignan, à équidistance de Poitiers et de Niort, se niche à flanc de colline le village…
Le boom des brasseries artisanales
Les brasseries artisanales fleurissent en France, avec 328 ouvertures de brasseries cette année. Les Deux-Sèvres sont aussi…
Coloré, l'enrubannage exprime la solidarité
On les voit se multiplier dans les champs depuis 2017. A l’initiative du fabricant de film plastique trioplast, les bottes de…
Grossiste, éleveur, restaurateur : ils se lancent dans l’ultralocal
Fin juin, les frères Giraud, éleveurs de Limousines et Charolaises, ont vendu une nouvelle vache au grossiste bressuirais…
Publicité