Aller au contenu principal

Des achats pour compléter le déficit de fourrage

Ce n’est pas la première fois que Guillaume et Freddy Hubert font face à une récolte de fourrage qui ne couvre pas les besoins de leur troupeau. Ils ont prévu des alternatives comme il y a quelques années.

Des dérobées et davantage d’achats de paille vont être nécessaires à Feddy et Guillaume Hubert pour nourrir leur cheptel de parthenaises.
Des dérobées et davantage d’achats de paille vont être nécessaires à Feddy et Guillaume Hubert pour nourrir leur cheptel de parthenaises.
© G.R.

Du foin à volonté, une règle de base dans les élevages allaitants. Au Gaec La Riminière, à Verruyes, les associés Freddy et Guillaume Hubert vont devoir adapter l’alimentation de leur troupeau de 140 parthenaises à une récolte d’herbe qui, ce printemps, a été insuffisante. « Une année difficile, moins de stocks et plus d’animaux », énumère Freddy, faisant état des menaces pesant sur l’ICHN qui conduisent les associés à augmenter leur cheptel d’une vingtaine de vaches.
Tous les ans, ils fauchent environ 30 des 120 hectares de prairies permanentes ou temporaires de l’exploitation. « Le foin est bon, mais nous n’avons pas la quantité, explique Guillaume. Habituellement, on en récolte 6 tonnes par hectare. Alors que les autres besoins sont assurés par des dérobées, la récolte n’a atteint que 4 à 4,5 tonnes par hectare », a-t-il calculé, soit 40 à 60 tonnes de moins sur l’ensemble de l’exploitation.

Une partie du déficit fourrager va être couvert par un achat de 60 tonnes de paille supplémentaires, soit l’équivalent de ce qu’ils achètent habituellement à des céréaliers du canton tout proche de Saint-Maixent. « Mais ça va être un peu compliqué parce que nous ne sommes pas les seuls à être intéressés. Le vendeur a d’autres demandes », croit savoir Guillaume, tout en restant confiant sur l’issue qui sera réservé à sa demande.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité