Aller au contenu principal

Des aides au conseil et des aides directes avant la transmission

© CA 79

Quel que soit le scénario final de la transmission de l’exploitation, les futurs cédants peuvent bénéficier d’aides au conseil pour approcher la valeur de leur entreprise, clarifier leur proposition de cession, rendre lisible leur exploitation à un repreneur, étudier la faisabilité de leur transmission. Ces aides permettent de limiter le coût du conseil ou du diagnostic.
Une aide est accordée pour la prise en charge du conseil d’accompagnement en amont de la transmission. L’objectif est de mettre en place des conditions favorables pour la transmission (en individuel ou société) à moyen terme et/ou préparer l’arrivée d’un nouvel associé. Pour obtenir cette aide, qui est de 80 % de la dépense engagée (HT) et plafonnée à 1 500 €, l’exploitant qui veut transmettre doit être âgé de 52 à 57 ans au dépôt de la demande d’aide.


Une seconde aide est accordée pour la réalisation d’un diagnostic de l’exploitation à céder. Il s’agit d’évaluer le potentiel de l’exploitation susceptible d’être reprise. Elle est également de 80 % de la dépense engagée (HT) et plafonnée à 1 500 €. Pour en bénéficier, le cédant doit être inscrit au RDI (Répertoire Départ Installation). Il est à noter que la réalisation d’un diagnostic d’exploitation à céder permet au cédant de prétendre à une aide de 3 000 € au moment de la transmission de son exploitation à un candidat bénéficiant de la DJA et n’ayant pas de lien de parenté (jusqu’au 3e degré, c’est-à-dire ni avec les conjoints liés par un Pacs ou un mariage) avec lui.

Contact : 05 46 35 28 40

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Réserves de substitution, Sèvres Niortaise
Les agriculteurs s'engagent collectivement à réduire de 50% les produits phytosanitaires à horizon 2025
Deux ans jour pour jour après la signature du protocole d'accord, la commission d'évaluation et de surveillance, en charge du…
Les vœux de l’année : une Pac supportable, des Egalim appliqués
Depuis leur début de mandat (en mars pour Thomas Gaillard, en juin pour Grégory Nivelle), les présidents de JA 79 et Fnsea 79 n’…
Publicité