Aller au contenu principal

Des aides pour la biosécurité en volaille

La Nouvelle-Aquitaine va accorder des aides pour les producteurs de volailles de chair suite à l’arrêté du 8 février 2016.

Cinq périodes de dépôt des demandes sont prévues jusqu’à 
la fin de l’année 2016.
Cinq périodes de dépôt des demandes sont prévues jusqu’à
la fin de l’année 2016.
© N.C.

Les producteurs de volailles (chair, repro et grasses) installés en Nouvelle-Aquitaine, qu’ils soient en organisations de production ou en vente directe, peuvent bénéficier d’aides à la réalisation d’investissements de biosécurité de la part du conseil régional. Il faut être agriculteur à titre principal et être à jour de ses cotisations fiscales et sociales. Les dépenses éligibles concernent le matériel et les aménagements prévus par l’arrêté biosécurité du 8 février 2016. Ainsi, tout ce qui concerne la matérialisation des différentes zones pour contrôler les accès, la gestion des cadavres, les aménagements des parcours, la désinfection du site d’élevage, le matériel d’enfouissement du lisier, sont éligibles.


Le plafond de dépenses subventionnables est de 25 000 € par porteur de projet avec un taux d’aide de 40 %, soit un potentiel de 10 000 €. Cet appel à projet a débuté le 30 juin et s’achèvera au 31 décembre 2016. Cinq périodes de dépôt des demandes sont prévues : du 30 juin au 31 août, du 1er septembre au 30 septembre, du 1er octobre au 31 octobre, du 1er novembre au 30 novembre et du 1er décembre au 31 décembre. L’instruction des dossiers sera faite par les services de la Nouvelle-Aquitaine sur le site de Poitiers pour les éleveurs de l’ex-Poitou-Charentes.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 15 juillet 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité