Aller au contenu principal

Des bâtiments trois étoiles pour les canetons

Val de Sèvre accompagne les éleveurs comme Romain et Alban Boissinot à Nueil-les-Aubiers, qui construisent un deuxième bâtiment en prêt gavage pour pouvoir mettre à l’abri les canards et se prémunir de tout risque lié à l’influenza aviaire.

Suzy, Romain et Alban Boissinot sont gaveurs et prêts gaveurs à Nueil-les-Aubiers. Ils ont bénéficié d’aides financières de Val
de Sèvre pour construire leur nouveau bâtiment.
Suzy, Romain et Alban Boissinot sont gaveurs et prêts gaveurs à Nueil-les-Aubiers. Ils ont bénéficié d’aides financières de Val
de Sèvre pour construire leur nouveau bâtiment.
© C.L.

Les aménagements et les plantations seront pour plus tard. Romain et Alban Boissinot viennent d’investir dans deux bâtiments de type Louisiane pour loger et nourrir des canards prêts à gaver. La première bande élevée avec une alimentation automatique et l’abreuvement à l’intérieur est prête pour le gavage. Le sol vient d’être curé et lavé avec les produits issus du kit de décontamination fourni par la coopérative Val de Sèvre tandis que la coopérative l’Éveil se charge de la désinfection.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité