Aller au contenu principal

Loi de santé animale
Des changements à venir dans la réglementation sanitaire

La Loi de Santé Animale va entrer en vigueur le 21 avril. Elle risque de changer de nombreuses pratiques sanitaires.

L’entrée en vigueur de la LSA va entraîner un certain nombre de changements, notamment en termes de conditions aux mouvements des animaux, de surveillance et d’assainissement.
© Cedapa

La Loi de Santé Animale (LSA), publiée au journal officiel de l’Union européenne le 31 mars 2016, rentrera en vigueur le 21 avril. Elle a plusieurs objectifs :
- Fixer les modalités de prévention et d’éradication des maladies animales transmissibles et renforcer la biosécurité ;
- Clarifier les responsabilités des opérateurs, des vétérinaires, des laboratoires et des autorités compétentes dans la gestion des maladies ;
- Faciliter le commerce entre États membres en protégeant la santé et la sécurité sanitaire des cheptels.

De nouvelles catégories

Dans le cadre de la LSA, les maladies animales ne seront plus classées en danger sanitaire de 1ère, 2ème ou 3ème catégories mais en catégories A, B, C, D, E qui se distinguent en fonction des mesures de gestion à mettre en place.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
Des panneaux photo, oui, mais lavés une à deux fois par an
Le développement du photovoltaïque ne se dément pas, sur les bâtiments agricoles mais pas seulement. Avec sa société Photon…
Publicité