Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Innovation / Dégâts de culture
Des cheveux pour repousser les sangliers : une idée qui prend racine

Futur ingénieur de l’Esa, Maxime Pennors développe un procédé ancestral et innovant pour repousser les sangliers : les cheveux.

Les sangliers occasionnent de graves dégâts de cultures. Lorsque les années sont sèches, ces animaux se rabattent sur de la nourriture facile d’accès, dans les parcelles.
© DR

Pour Maxime Pennors, tout est parti d’une discussion avec son coiffeur. Le jeune homme, étudiant à l’Esa d’Angers, est parti d’un constat simple : sur l’exploitation viticole de ses parents, située sur les Terrasses du Larzac (Hérault), les sangliers font des ravages. Il y a quelques années, ce sont près de 20 000 euros qui ont été perdus. En évoquant cette problématique à son coiffeur, celui-ci lui a confié que certains agriculteurs avaient pour habitude de répandre des cheveux dans les champs afin d’éloigner les suidés. De fil en aiguille, l’idée a germé dans l’esprit de Maxime Pennors, au point de créer une start-up afin de concrétiser cette innovation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un entrepreneur français lance une «agence internationale de notation des sols»

L'entrepreneur Quentin Sannié, co-fondateur de Devialet (start-up hi-fi) a annoncé, dans un communiqué le 5 juin, le lancement…

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Grégory Nivelle, nouveau président de la Fnsea 79 : « Les agriculteurs n’imposent pas un modèle, ils répondent à des attentes »
Mardi 9 juin, la nouvelle équipe de la FNSEA 79 a élu Grégory Nivelle président. L’éleveur laitier du sud Deux-Sèvres succède à l…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Les Marchés de Producteurs de Pays maintenus 

La chambre d’agriculture a souhaité maintenir les Marchés de Producteurs de Pays de l’été pour compenser le manque à gagner…

Publicité