Aller au contenu principal

Des essais pour choisir ses variétés en fonction du contexte local

Les essais menés par les chambres d’agriculture de Poitou, de Charentes et de Vendée, ont permis de tester des variétés de blé cultivées pour la première fois dans les conditions pédo climatiques de notre région.

< Synthèse des essais chambre d’agriculture en 2019
< Synthèse des essais chambre d’agriculture en 2019
© CA 79

Les conseillers en productions végétales des chambres d’agriculture ont mis en place et testé au total 33 variétés réparties dans huit lieux différents du Poitou-Charentes et de la Vendée. Les variétés ont ainsi pu y exprimer leur potentiel lors d’une campagne de blé tendre 2018/2019, qui est une bonne surprise, avec des bons rendements, voire très bons. Les moyennes de rendement en micro parcelles affichent de 72,6 q/ha en groie superficielle, à 114,1 q/ha en aubues profondes, en passant par des 84,7 q/ha en limons sableux à 95q/ha en groie moyenne (voir graphique). Il y a eu peu de maladies et de bonnes conditions en fin de cycle, comme pendant la moisson. Les poids spécifiques (PS) sont également bons, souvent entre 78 et 82, toujours au-dessus de la norme de commercialisation de 76 kg/hl. Pour les protéines, les hauts niveaux de rendement font que les teneurs sont diluées et souvent faibles. Les essais le confirment avec des teneurs moyennes en dessous de 11 %.

La pression en maladie foliaire a été modérée lors de cette campagne. Des pustules de rouille brune sont apparues précocement ou très tardivement sur les variétés sensibles. La septoriose s’est développée tardivement sur les étages supérieurs. Cette pression maladie plutôt faible limite l’appréciation du comportement des variétés aux maladies. Les écarts de rendement entre les modalités traitées et non traitées avec une protection fongicide ne donnent que des tendances avec un écart de 3,5 q/ha en moyenne.

Un choix de variétés à entrées multiples

Les céréaliers choisissent en moyenne trois variétés à semer pour une campagne (Source France Agrimer). Au-delà du nombre, il est effectivement conseillé de ne pas miser sur une seule variété pour limiter les risques. Parce que le sol peut ne pas être le même, le précédent, sa qualité, mais aussi sa tolérance aux maladies en fonction des conditions climatiques de l’année, peuvent gêner une variété plus qu’une autre.

Parmi les variétés testées cette année dans le réseau des chambres d’agriculture, on peut retenir, parmi les variétés confirmées ou inscrites avant 2018 :

Advisor (Semences LG - 2015 BPS) : blé non barbu, demi précoce ; Complice (Florimond Desprez - 2016 BPS) : blé barbu assez tardif à montaison ; RGT Sacramento (RAGT - 2014 BPS) : blé barbu demi précoce et peu sensible à la verse avec des pailles courtes ; LG Absalon (semences LG - 2016 BP) témoin : variété témoin cette année est un blé non barbu demi précoce : Hypodrom (Saaten Union - 2017 BPS hybride) : 1ère variété hybride, ce blé non barbu est très précoce ; Filon (Florimond Desprez - 2017 BPS) : blé sensible à la verse, non barbu, ultra précoce à montaison et très précoce à épiaison, préférer des semis intermédiaires ou tardifs ; Tenor (Unisigma - 2018 BPS) : blé non barbu avec un cycle précoce peu sensible aux principales maladies foliaires et Astragon (Saaten Union - 2019 BP) : variété barbue et précoce.

Parmi les nouvelles venues

SY Passion (Syngenta - 2019 BP) : blé barbu très précoce à montaison et à épiaison, donc à privilégier pour des semis tardifs ; SU (Secobra - 2019 BPS) : variété de blé barbu ultra précoce à montaison, donc à semer tardivement ; Providence (Florimond Desprez - 2019 BPS) : blé barbu avec un cycle précoce ; Ortolan (Florimond Desprez - 2019 BP) : blé barbu précoce à montaison, qui peut se semer à toutes dates.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité