Aller au contenu principal

Culture
Des fourragères pour accroître la productivité des prairies

L’implantation de graminées et de légumineuses fournit une alimentation plus équilibrée aux animaux qui pâturent et améliore l’activité biologique des sols. 

Une grande diversité d’espèces et de variétés sont en test pour répondre aux attentes des éleveurs.
© GNIS

Sur les 10 millions d’hectares de prairies naturelles en France, au moins la moitié ne pourront jamais être des terres, à proprement parler, cultivées. Les graminées et les légumineuses fourragères sont cependant capables de valoriser ces espaces pour l’alimentation humaine, par l’intermédiaire de l’animal et, de surcroît, en denrées de grande qualité diététique : viande rouge et produits laitiers les plus variés.

Les graminées et les légumineuses fourragères produisent une alimentation non seulement la mieux adaptée à l’herbivore, mais aussi presque toujours équilibrée en énergie/protéines. D’autre part, les prairies assurent des fonctions essentielles pour l’environnement.

La productivité, voire l’intensification, est tout à fait compatible avec les préoccupations environnementales et sociétales. Elle devient aussi une nécessité face aux besoins qui augmentent et aux surfaces agraires qui régressent.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité