Aller au contenu principal

Lait de chèvre
Des hausses de prix trop timides pour enrayer la baisse de la collecte

Les entreprises de la région annoncent des hausses de prix jugées insuffisantes alors que la collecte a une fois de plus chuté en novembre.

Des hausses du prix du lait de chèvre sont annoncées dans la région, mais pas à la hauteur des demandes des éleveurs.
Des hausses du prix du lait de chèvre sont annoncées dans la région, mais pas à la hauteur des demandes des éleveurs.
© Le Paysan tarnais
«Les entreprises de collecte ne répondent que partiellement aux demandes des producteurs de lait de chèvre », estime la Fnec qui maintient sa demande d’une valorisation du prix du lait de 50 € par 1000 litres à compter du 1er janvier 2013.
Dans la région, Lactalis a annoncé une hausse de 25 euros sur janvier et février, respectivement à 561 € et 534 € ; Eurial de 30 euros en janvier (551 €) et février (523 €), puis 35 € en mars (523€), 37 € en avril et 50 € en mai. A la CLS la hausse annoncée est de 28 € sur janvier (560 €), puis de 30 € en février (à 525 €) et mars (515  €). Terra Lacta a annoncé une hausse de 62 €, mais sur janvier uniquement, soit 600 €. Pour Bongrain la hausse annoncée sera de 25 € sur janvier à 585 €.
La Fédération des producteurs de lait de chèvre déplore des réponses partielles aux demandes des producteurs.
« Les entreprises ne donnent les prix du lait qu’au mois le mois, ce qui ne donne aucune visibilité aux éleveurs », rappelle-t-elle alors que les coûts de production s’élèvent entre 80 € et 120 € par 1000 litres par rapport à l’année précédente. « Les lactations de 2013 démarrent mal avec des fourrages de qualité médiocre et des charges toujours en hausse », explique-t-elle à l’appui de sa demande, « afin de maintenir une production de lait de chèvre sur notre territoire ».
En novembre, dernières statistiques officielles, les livraisons de lait de chèvre continuent de baisser (- 11,5 % par rapport à novembre 2011).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Publicité