Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Irrigation
Des mesures erronées déclenchent l’arrêt total

Modification du protocole d’alerte sur le bassin de la Sèvre niortaise (zone 10a).

Mardi 23 juin, la préfecture signait un nouvel arrêté. Ce dernier rendait caduc l’acte du 19 juin qui imposait l’arrêt total d’irrigation sur le secteur Sèvre niortaise (zone 10a). À nouveau, les vannes étaient ouvertes.  Pourtant, entre le 19 et le 23 juin, aucune précipitation n’était constatée en Deux-Sèvres. Jean-Claude Pailhas, directeur adjoint de la DDEA, donne quelques explications : « Le matériel de mesure de l’un des deux piézomètres de référence de la zone était défaillant. Le 19 juin, nous prenions un arrêté en rapport avec une mesure erronée ». 

Lundi 22 et mercredi 24, interpellée par les irrigants du secteur de Lezay et de Rom, l’administration s’est expliquée sur ce contre temps regrettable. Afin de sécuriser un fonctionnement qui vient de prouver ses limites, le protocole de déclenchement des mesures de restriction est modifié. « Pour le bassin de la Sèvre niortaise, on se fie à trois indicateurs. La station de Jaugeage au Pont de Ricou à Azay-le-Brûlé, et les mesures de deux piézomètres : celui de Pamproux et celui de Saint-Coutant », recadre Jean-Claude Pailhas.  La règle de déclenchement des alertes avait lieu dès lors que l’un des trois ouvrages atteignait la côte d’alerte. « Désormais, les piézomètres de Pamproux et de Saint-Coutant devront l’un et l’autre afficher un niveau d’alerte pour déclencher les restrictions. Un moyen de sécuriser le système », commente le représentant de l’administration.                                            


La préfète a pris six arrêtés limitant les prélèvements sur les bassins suivants :

- zone 1 - Argenton-Layon : passage au niveau de l’alerte (interdiction des prélèvements tous les jours de 8h à 20h) ;

- zone 3 - Thouaret : passage au niveau de l’alerte (interdiction des prélèvements tous les jours de 8h à 20h) ; 

- zone 4 - Dive du Nord : passage au niveau de l’alerte (réduction de 50% du volume hebdomadaire) ; 

- zone 5a - Clain : passage au niveau de l’alerte (réduction de 50% du volume hebdomadaire) en cohérence avec le département de la Vienne ;

- zone 8a - Boutonne : passage au niveau de l’alerte 1 (réduction de 34% du volume hebdomadaire) en cohérence avec le département de la Charente-Maritime ;

- zone 10c - Sèvre niortaise de la Sotterie à la limite départementale : passage au niveau de l’alerte (réduction de 50% du volume hebdomadaire).

Par ailleurs :

- sur le bassin de l’Aume-Couture (zone 7), l’alerte 1 (15 % de réduction des volumes décadaires) est maintenue en cohérence avec la même disposition prise sur le département de la Charente ;

- sur le bassin Mignon-Courance (zone 9), l’alerte 1 est maintenue (34% de réduction des volumes hebdomadaires) ;

 - sur le bassin de la Sèvre niortaise (zone 10a), l’alerte est maintenue (50% de réduction des volumes hebdomadaires).


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un entrepreneur français lance une «agence internationale de notation des sols»

L'entrepreneur Quentin Sannié, co-fondateur de Devialet (start-up hi-fi) a annoncé, dans un communiqué le 5 juin, le lancement…

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Grégory Nivelle, nouveau président de la Fnsea 79 : « Les agriculteurs n’imposent pas un modèle, ils répondent à des attentes »
Mardi 9 juin, la nouvelle équipe de la FNSEA 79 a élu Grégory Nivelle président. L’éleveur laitier du sud Deux-Sèvres succède à l…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Un cheptel en légère hausse
Thierry Baudouin raccroche après quatorze ans de présidence. Catherine Gallard et Emmanuel Turpeau prennent le relais avec de…
Publicité