Aller au contenu principal

Des parcs extérieurs pour les chèvres

ELEVAGE Pour préserver l'économie qui tourne autour de l'élevage, Agrial juge qu'il faut composer avec les attentes sociétales.

Mickaël Lamy et Pierre-Jo Aufranc, respectivement président et vice-président du métier chèvre chez Agrial.
Mickaël Lamy et Pierre-Jo Aufranc, respectivement président et vice-président du métier chèvre chez Agrial.
© CP

Agrial est leader dans son domaine. Cette place lui octroie une responsabilité que la coopérative veut assumer. « Il est de notre devoir de faire évoluer la filière. Avec CIWF, on avance ensemble depuis trois ans sur ce que sera l'élevage de demain », témoignait Mickaël Lamy, président du métier « chèvre », lors d'une conférence de presse donnée à Capr'Inov. Dans 10 ans, le fabricant de la marque Soignon aimerait que 50 % de ses adhérents élèvent des chèvres dans le respect du comportement naturel des animaux. « Jouer, grimper, explorer est instinctif chez la chèvre. ONG Welfariste (*), CIWF nous a invités à considérer ces éléments pour que, eu égard aux attentes de la société, notre modèle d'élevage soit durable ». Pragmatiques, les membres du conseil d'administration ont décidé d'observer et de s'inspirer du travail développé dans certains des élevages de la coopérative. « 24 % des adhérents proposent à leurs animaux un parcours extérieur ou un système alimentaire pâturant. À partir de leur expérience, notre objectif est, d'ici dix ans, d'accompagner 50 % de nos exploitations dans la création de parc extérieur. Nous souhaitons également que 100 % d'entre nous aient, alors que l'organisation de l'atelier ne permettait pas de sortir les animaux, déployé dans les élevages, des dispositifs d'enrichissement du milieu de vie des chèvres. Et Mickaël Lamy de citer en exemple les blocs permettant aux animaux de grimper ». Cette évolution, Agrial l'envisage via les installations. « Nous comptons 600 adhérents pour 145 millions de litres de lait de chèvres collectés. Nos objectifs de développement sont de 20 nouveaux éleveurs par an, pour une augmentation de la collecte de 25 millions au bout de cinq ans. Ces nouveaux producteurs seront incités à aménager leur élevage en conséquence des attentes sociétales ». Le service bâtiment d'Agrial sera mobilisé. Les bâtiments qui sortiront de terre permettront, dans la mesure du possible, la sortie des animaux. « Les premiers échanges avec nos adhérents sont prometteurs. Les réactions sont positives, jugent les responsables d'Agrial. CIWF a bien compris qu'il fallait du temps à la production pour s'adapter ». Les premières projections techniques tendent à une recommandation autour de 25 m2 par chèvre en extérieur.

CHRISTELLE PICAUD

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité