Aller au contenu principal

Des revenus qui retombent au plus bas

En 2015, tout converge pour augurer des revenus médiocres des éleveurs. Selon les estimations de l’Institut de l’élevage, ils seront encore plus bas qu’en 2014.

La réévaluation des cours du milieu d’année ne suffit pas à compenser le manque à gagner du début d’année et la dégradation envisagée pour les dernières semaines. Sur le marché maigre, la situation a été favorisée par les débouchés turc et italien en début d’année.
La réévaluation des cours du milieu d’année ne suffit pas à compenser le manque à gagner du début d’année et la dégradation envisagée pour les dernières semaines. Sur le marché maigre, la situation a été favorisée par les débouchés turc et italien en début d’année.
© N.C.

Entre 2014 et 2015, le revenu annuel par Unité de main-d’œuvre (UMO) en élevage allaitant diminue. Le décrochage sera de l’ordre de 4 000 à 5 000 € pour un RCAI moyen (revenu courant avant impôts) évalué comme inférieur à 20 000 €, pour retomber au très bas niveau de 2008-2009. Le chiffre est issu de l’analyse des données obtenues des fermes du dispositif Inosys- Réseaux d’élevage et des estimations de prix et d’indices faites par l’Institut de l’élevage. Les éleveurs de bovins viande demeurent ainsi enlisés dans une crise qui devient structurelle. Ces bas revenus augmentent les niveaux d’endettement déjà très élevés, freinent les investissements et dissuadent les candidats à la reprise d’atelier. Si une légère détente des charges de structures est observée, elles restent élevées. À l’inverse, sous l’effet de la convergence et de la redéfinition des paiements couplés à la vache allaitante, les aides Pac se réduisent tandis que les ventes bovines, en valeur, stagnent.

Lire la suite dans Agri 79 (dossier)

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Le guichet pour les aides de crise ouvre le 22 juillet
Annoncée en mars, l’aide aux éleveurs ayant dégagé un revenu inférieur à 11000€ en 2020 sera mobilisable du 22 juillet au 15…
Publicité