Aller au contenu principal

Souffre
Des risques de carence importants dans de nombreuses situations

Les pluies cumulées sont actuellement au-dessus de la médiane, entraînant dans de nombreuses situations une lixiviation des éléments minéraux mobiles, comme l’azote et le soufre. Pour éviter le risque de carence, un apport de soufre est à prévoir.  

Dans toutes les situations identifiées en couleur rouge et jaune foncé, un apport de soufre est conseillé, même en sols profonds, en absence d’apport régulier de matière organique et pour des objectifs de rendement supérieur à 60 q/ha.
© Arvalis

Dans les sols les plus superficiels régulièrement exposés aux risques de carences, les doses à apporter devront être revues légèrement à la hausse par rapport à une année plus normale. Les apports seront de 40 à 50 kg SO3/ha sur les groies superficielles ou de 30 à 40 kg SO3/ha sur les groies moyennes à profondes pour des potentiels de rendement de 60 à 80 q/ha (situations sans apport de PRO).
Des apports de 20 à 30 kg SO3/ha devront être prévus, notamment dans les situations de sols assez profonds où les impasses sont habituellement recommandées (situations sans apport de PRO).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Le guichet pour les aides de crise ouvre le 22 juillet
Annoncée en mars, l’aide aux éleveurs ayant dégagé un revenu inférieur à 11000€ en 2020 sera mobilisable du 22 juillet au 15…
Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité