Aller au contenu principal

Des signaux positifs pour le marché du robot d’alimentation

Une dizaine de constructeurs proposent des automates pour l’alimentation des bovins. Aux côtés de systèmes déjà bien rodés, de nouvelles solutions font leur apparition.

© Jeantil

Depuis une vingtaine d’années, l’automatisation se développe dans les exploitations bovines, avec une forte tendance des éleveurs laitiers à déléguer la traite à des robots. Pour la distribution des fourrages, le marché plus récent des robots d’alimentation n’a pas eu jusqu’à présent la même trajectoire, mais il semble être en pleine évolution sous l’effet de l’arrivée de nouveaux modèles, malgré des projets figés à cause de la Covid-19.

Les investissements dans les robots d’alimentation, influencés par l’augmentation des cheptels et le coût de la main-d’œuvre (36 000 €/an en moyenne pour un salarié), se sont orientés à 80 % vers des wagons électriques (mélangeurs ou non) sur roues, filoguidés ou orientés par des aimants placés au sol. Ces configurations présentent l’avantage d’être évolutives en cas de construction d’un nouveau bâtiment.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Publicité