Aller au contenu principal
Font Size

Vente de fromages
Des solutions tous azimuts pour limiter la casse

Deux mois de confinement ont profondément bouleversé les débouchés des producteurs fromagers. Passés les premiers jours de stupeur,des circuits de distribution se sont organisés pour assurer un minimum de vente.

Pendant la crise, Laëtitia Hérissé a consacré au minimum trois demi-journées de livraison par semaine, en plus de la production et du soin aux animaux, déposant les produits sur les rebords de fenêtres ou de porte.
© DR

Dans la nuit du 16 au 17mars, Laëtitia Hérissé, de la Fromagerie des filles à Prissé-La-Charrière, a contacté l’ensemble de son répertoire. La productrice, qui ne peut plus vendre sur les marchés, cherche le moyen d’organiser un système de livraison. Le succès est au rendez-vous, la première semaine, 300 commandes pleuvent! «La solidarité a marché à plein, souligne-t-elle. Une de mes cousines, confinée à Rouen, triait les messages de commandes arrivés par Internet et organisait un parcours cohérent de livraison. Deux jeunes du coin m’ont créé un site de vente en ligne, des copains et de la famille ont aidé sur l’exploitation».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Publicité