Aller au contenu principal

Des vendanges précoces et un beau millésime en perspective

Les vendanges ont démarré en début de semaine dans le Thouarsais, au lieu de la mi-septembre habituellement.

© DR

Alors que le premier semestre 2020 a donné des soucis aux vignerons, entre confinement et taxe des exportations, le second leur redonne le sourire. François Martin, viticulteur avec sa femme Vanessa au Domaine des Martin, à Cersay, et président du syndicat des vignerons du nord Deux-Sèvres, est confiant : « 2020 sera un beau millésime ! Les pluies tombées entre le 12 et le 20 août ont permis aux baies de gagner en volume et l’état sanitaire est bon ».
Même si la sécheresse a ralenti la croissance de la vigne, les vendanges vont être tout de même précoces. Cette précocité devient la norme : « À cause du réchauffement climatique, on s’habitue aux vendanges précoces, assure François Martin. On avance la date d’une journée par an en moyenne depuis les années 2000 ». Pour lui, cette année se rapproche de celle de 2011.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Les travaux de la ferme aux 1200 taurillons pourraient débuter en 2021
La décision de la cour administrative d’appel, le 29 décembre, a fait tomber l’annulation de l’autorisation d’exploiter qui avait…
Publicité