Aller au contenu principal

Des vendanges précoces et un beau millésime en perspective

Les vendanges ont démarré en début de semaine dans le Thouarsais, au lieu de la mi-septembre habituellement.

© DR

Alors que le premier semestre 2020 a donné des soucis aux vignerons, entre confinement et taxe des exportations, le second leur redonne le sourire. François Martin, viticulteur avec sa femme Vanessa au Domaine des Martin, à Cersay, et président du syndicat des vignerons du nord Deux-Sèvres, est confiant : « 2020 sera un beau millésime ! Les pluies tombées entre le 12 et le 20 août ont permis aux baies de gagner en volume et l’état sanitaire est bon ».
Même si la sécheresse a ralenti la croissance de la vigne, les vendanges vont être tout de même précoces. Cette précocité devient la norme : « À cause du réchauffement climatique, on s’habitue aux vendanges précoces, assure François Martin. On avance la date d’une journée par an en moyenne depuis les années 2000 ». Pour lui, cette année se rapproche de celle de 2011.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Publicité