Aller au contenu principal

Fruits à coque
Des vergers de noisetiers dans nos campagnes : et pourquoi pas ?

Les fruits à coque connaissent un regain d’intérêt grâce à leurs qualités nutritionnelles. Source de diversification pour l’agriculture, la plantation de vergers de fruits à coques peut être étudiée dans nos territoires à l’échelle de plusieurs exploitations.

Un îlot de production de 40 à 50 ha permet de rentabiliser les investissements nécessaires pour produire durablement. Unicoque évoque une marge moyenne à l’hectare de 1 500 euros.
© Unicoque

De tout temps, l’évolution des mœurs alimentaires a conduit à des changements plus ou moins marqués de nos paysages agraires. Depuis quelques années, notre rapport à l’alimentation change. Une demande croissante est observée pour des produits reconnus pour leurs qualités nutritionnelles. Parmi ces produits se trouve la noisette, dont la production semble promise à un brillant avenir, comme en témoigne la progression du marché à coque et la forte demande de l’industrie agroalimentaire.

La France en produit aujourd’hui environ 12 000 tonnes – soit 1 % de la production mondiale – et en importe 21 000 tonnes. En France, cette demande se traduit par un développement des vergers à noisettes, qui se concentrent essentiellement en Occitanie et en Nouvelle-Aquitaine (85 % de la production française). Cette progression s’installe depuis quelques années sur la Charente et la Charente-Maritime.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Petites villes de demain : le programme pour relancer les communes rurales

Dans les Deux-Sèvres, 18 communes ont été retenues pour bénéficier du programme « Petites villes de demain ». Les EPCI de l’…

Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Réserves de substitution, Sèvres Niortaise
Les agriculteurs s'engagent collectivement à réduire de 50% les produits phytosanitaires à horizon 2025
Deux ans jour pour jour après la signature du protocole d'accord, la commission d'évaluation et de surveillance, en charge du…
Publicité