Aller au contenu principal

Ovins
Des voyants au vert pour l’avenir de la filière ovine

Réforme de la PAC et conjoncture permettent d’envisager des jours meilleurs pour la filière ovine deux-sévrienne. C’est le message qui a été véhiculé lors de l’assemblée générale de la section ovine de la Fnsea 79 dont le renouvellement des générations sera le futur chantier.

La PAC devrait être favorable à l’élevage ovin.
La PAC devrait être favorable à l’élevage ovin.
© N. C.

Atmosphère pleine d’espoir pour l’avenir de la filière lors de l’assemblée générale de la section ovine de la Fnsea 79, le 13 mars à Pompaire. Le président Jacques Ingremeau avait invité Patrick Soury, éleveur d’ovins en Charente, président de la section régionale et membre de bureau de la FNO, pour parler de l’avenir de cette filière. Selon Jacques Ingremeau « les voyants sont au vert pour la filière, il y a de l’avenir dans cette production ». 
Les participants ont d’abord constaté que la consommation mondiale de viande ovine est en développement, alors que la production est en régression. « Nous sommes à un tournant sur le marché du mouton », s’est exclamé Jacques Ingremeau et nous devrions connaître « de belles années au vu des fondamentaux de marché ».


Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
Publicité