Aller au contenu principal
Font Size

Deux-Sèvres Conseil Élevage prend soin des Hommes

70 % des agriculteurs(*) jugent travailler plus de 50 heures par semaine, 3 % moins de 35 heures. Au-delà du temps, c’est la capacité individuelle à le supporter qui doit être appréciée.

Selon le jour de la semaine, mais également sa trajectoire de vie personnelle, la capacité à supporter le temps de travail n’est pas la même.
Selon le jour de la semaine, mais également sa trajectoire de vie personnelle, la capacité à supporter le temps de travail n’est pas la même.
© C.P.

«Le travail doit être et doit rester la santé ». Par ses quelques mots, Raphaëlle Gontier, de prévention santé en Agriculture, service de la MSA, cadrait le débat. Dans le prolongement de son assemblée générale, mardi 19 décembre, Deux-Sèvres Conseil Élevage proposait à ses adhérents, venus nombreux à Mazières-en-Gâtine, de réfléchir à leur organisation du travail. « Dans les fermes, les exploitants que vous êtes sont multitâches », commentait Céline Sourisseau, conseillère à la chambre d’agriculture et animatrice de la table ronde.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Publicité