Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Deux temps d’échanges autour des couverts végétaux

© Ovlac

Mardi 21 janvier après midi, le groupe 30 000 Diaman a effectué des tests de destruction de couvert avec différents types de matériel (charrue déchaumeuse, charrue classique, déchaumeur à disque, déchaumeur à dent). Ces tests conduits avec la chambre d’agriculture ont été effectués chez Frédéric Naudon, de Sainte-Ouenne, sur un couvert de moutarde qui avait été en partie détruit avec broyeur ou rouleau Faca en décembre. L’objectif était de trouver la meilleure combinaison pour détruire les couverts de façon mécanique. Une notation sera faite dans un mois pour déterminer l’efficacité de chaque matériel. Contact : Éric Baraton, de la chambre d’agriculture. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Machin'Agri Saison 1 #épisode4
Découvrez l'épandeur Ploeger AT4103 trois roues. 
D’une exploitation à l’autre, des impacts du simple au double
Sur le pont en plein cœur de la crise qui cloître la majorité des Français chez eux, les agriculteurs s’adaptent avec courage à…
Intergénérationnel, le palet fait des adeptes
Jeu traditionnel des départements de la Vendée et du Poitou, le palet n’a rien d’une activité ringarde et séduit les grands comme…
Pour l’avenir du métier : anticiper la reprise
La MFR Saint-Loup-sur-Thouet et la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres ont noué un partenariat depuis deux ans pour améliorer…
Pas de restriction pour les activités agricoles

"Après échange avec le Ministre de l’Agriculture, il est, ce matin, confirmé que les activités agricoles ne sont pas…

Lezay, Parthenay : plus de cotations actuellement en Deux-Sèvres
A Lezay, comme à Parthenay, les acteurs des marchés sont inquiets. Les cotations n’ont plus lieu depuis deux semaines alors que…
Publicité