Aller au contenu principal

Directive Nitrates : au 1er septembre, les règles changent

Le deuxième étage de cette fusée qui en compte trois vient d'être réformé. Les programmes d'actions régionaux (PAR) des trois ex-régions n'en font plus qu'un. Les contraintes en Deux-Sèvres étaient telles que les changements sont modérés.

La ZAC disparaît. La Corbelière reste soumise aux règles des ZAR.
La ZAC disparaît. La Corbelière reste soumise aux règles des ZAR.
© N.C.

Trois régions, trois programmes. Une région, un programme. Cette logique appliquée à la directive nitrates est loin d'être aussi simple qu'elle n'y paraît. « Et d'autant plus que le principe de non-régression présidait à la fusion des programmes d'actions régionaux (PAR) des trois ex-régions », explique Michel Serres, conseiller agro-environnement à la chambre d'agriculture des Deux-Sèvres.


Le nouveau PAR, signé par le préfet de Nouvelle-Aquitaine le 12 juillet et applicable à compter du 1er septembre, ne pouvait, d'une manière générale, être moins-disant. Une exigence qui, pour une fois, donnait presque à envier la situation des agriculteurs des Deux-Sèvres. « En ex-Poitou-Charentes, et particulièrement dans notre département, les contraintes sont historiquement lourdes », commente l'expert, pour qui l'explication est à chercher du côté du rattachement de la majorité du territoire à l'agence de l'eau Loire-Bretagne, particulièrement touchée, sur son secteur nord, par les problématiques nitrates.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité