Aller au contenu principal

Fourrages
"Diversifier ses espèces, c'est sécuriser son stock"

Les aléas climatiques touchent les troupeaux laitiers et en particulier la production des fourrages. Le réseau d’élevage Inosys, dans une enquête du printemps 2020, a confirmé ces impacts climatiques. Les exploitations font preuve d’imagination et s’adaptent.

Anne-Laure Lemaître, conseillère fourrages à la chambre 17-79, en pleine pesée de betteraves.
© C. Mauger

Difficulté d’implantation, trou de pâturage, baisse de rendement… Les 30 exploitations du réseau Inosys Centre-Ouest n’ont, comme beaucoup, pas pu équilibrer sereinement leurs stocks de fourrage depuis trois ans. « La constitution des stocks devient aléatoire face aux étés séchants qui compliquent les semis et raccourcissent l’exploitation des prairies, obligeant les éleveurs à mobiliser précocement les fourrages conservés, détaille Christophe Mauger, conseiller bovins lait de la chambre d’agriculture de Charente-Maritime. Désormais, on ne stocke plus seulement pour l’hiver, mais aussi pour la période estivale ». Pour Anne-Laure Lemaître, conseillère fourrages à la chambre d’agriculture en 17-79, « diversifier ses espèces, c’est sécuriser son stock ». Focus sur quelques pistes dévoilées à l’occasion de l’enquête Inosys.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Associés du GAEC la Vallée des Blondes, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Blonde d'Aquitaine, Vaches allaitantes
Pilot’élevage : un tableau de bord pour faire rouler le troupeau vers la performance
L’outil d’identification Pilot’Élevage a conduit l’ASSEL à recalibrer le tableau de bord utilisé par les élevages de plus de dix…
Publicité