Aller au contenu principal

Dossier bovins viande

Julien et Didier Dupuis, de l'Earl La Mardière, conduisent un troupeau de 110 vaches parthenaises sur 150 ha. La rentabilité de l’exploitation repose sur l’optimisation de la production des surfaces fourragères. La pousse et la valorisation de l’herbe font l’objet d’une attention particulière.

« La production de céréales n’a sa place qu’en complément de l'élevage. Effectivement, ici, le trèfle si riche pour les animaux, s’implante naturellement », souligne Jullien Dupuis.
« La production de céréales n’a sa place qu’en complément de l'élevage. Effectivement, ici, le trèfle si riche pour les animaux, s’implante naturellement », souligne Jullien Dupuis.
© N.C.

Quand hier l’Earl La Mardière rentrait 300 bottes par an, ces deux dernières années elle en rentre 600. Quand Didier et Julien, son fils, fauchaient auparavant 15 ha d’herbe, 30 ha sont désormais destinés à la production du foin. A Saivres, ces dernières années, les associés à la tête d’un troupeau de 110 vaches de race parthenaise ont choisi de sécuriser les stocks. L’autonomie alimentaire pour objectif économique, la famille Dupuis a appris à exploiter les surfaces en herbe. La valorisation, via le pâturage tournant dynamique des prairies naturelles, l’introduction de 10 hectares de prairies temporaires (trèfle pur ou trèfle et ray-grass) et le développement depuis l’an dernier de la culture de betterave amènent les exploitants à envisager sur 2015 le développement de la sole céréalière d’une quinzaine d’hectares. « Ceci sans risque pour les stocks essentiels à l’élevage », précise Julien, conscient des priorités qui sont les siennes. « Nous exploitons 150 hectares de terres, dont 65 hectares sont en prairies naturelles. La campagne est vallonnée, les sols sont argileux. La production de céréales n’a sa place qu’en complément de l'élevage. Effectivement, ici, le trèfle si riche pour les animaux, s’implante naturellement. »

Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité