Aller au contenu principal
Font Size

Dossier formation

Le profil des scolaires et étudiants évolue. Plus jeunes lorsqu’ils décrochent le bac, les élèves sont aussi plus versatiles. En dressant des passerelles entre les différents cursus, les établissements leur laissent la possibilité d’essayer avant de choisir.

Face à des jeunes plus versatiles, les établissements cherchent à construire un maximum de passerelles entre les différentes formations.
Face à des jeunes plus versatiles, les établissements cherchent à construire un maximum de passerelles entre les différentes formations.
© Réussir

Sur le campus des Sicaudières à Bressuire, 225 jeunes scolaires et étudiants et 108 apprentis suivent une formation au lycée ou au CFPPA. Les 11 maisons familiales que compte le département forment 1265 jeunes en alternance. Le lycée Jacques- Bujault à Melle compte 328 élèves, le Cfppa 304 apprentis. Le lycée horticole de Niort accueille quant à lui 185 jeunes. Et le lycée Val de Louin à Mauléon dont les formations post-troisième préparent aux métiers de la filière service à la personne compte 120 élèves.
Addition rapide… Ces établissements travaillent à la formation, de la troisième à la licence professionnelle, de 2535 futurs agriculteurs, paysagistes, bouchers, aides à la personne, mécaniciens agricoles, animateurs de territoires, opticien…
Alors que la réforme du bac professionnel est arrivée à son terme à la rentrée 2013 pour les filières agricoles et à la rentrée 2014 pour les filières services, les établissements stabilisent leurs effectifs. Une réelle satisfaction.

Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité