Aller au contenu principal

Dossier Moissonneuses-batteuses

Alain Gouband a investi ces dernières années dans des moissonneuses-batteuses équipées de chenilles. Outre la réalisation de chantiers en terrains humides, cet équipement permet de maîtriser la largeur du gabarit de l’engin. Un atout en termes de circulation routière.

Le gabarit des engins n’augmente plus. Les technologies développées, notamment les rotors en lieu et place de batteurs, offrent un compromis entre la performance et le volume.
Le gabarit des engins n’augmente plus. Les technologies développées, notamment les rotors en lieu et place de batteurs, offrent un compromis entre la performance et le volume.
© N.C.

Cette année encore, Alain Gouband a fait entrer dans son parc matériel une moissonneuse-batteuse équipée de chenilles en caoutchouc. L’entrepreneur de travaux agricoles, installé à Secondigny, compte désormais trois engins ainsi dotés sur un parc de huit. « Le prix de la polyvalence », commente le chef d’entreprise. Plus coûteux, cet équipement sur un plan technique, mais également en termes de circulation routière, présente des avantages. « Les bandes en caoutchouc permettent d’intervenir là où un matériel équipé de pneus ne pourrait accéder en période de pluie. Elles augmentent également la zone de portance. Alors, l’engin lors de la récolte respecte davantage la structure du sol. Nos clients sont de plus en plus sensibles à cette qualité », juge Alain Gouband.

Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Restaurateurs et éleveurs réunis autour de mêmes valeurs
La société Dénoues a créé une marque pour restaurer le lien entre amoureux de bonne viande. L’idée ? Que l’éleveur sache où part…
Publicité