Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Sèvre niortaise
Doucement, le projet de réserves devient réalité

Le financement est en train de se caler. Les ambitions de la Coop de l’eau : équilibrer le projet pour que les agriculteurs accèdent à la ressource à un coût maîtrisé.

Thierry Boudaud
© Christelle Picaud

Alors que le travail engagé ces dernières années à travers le protocole d’accord autour de la construction des réserves de la Sèvre niortaise se poursuit, les chantiers de la première tranche de travaux sont programmés. Sur Priaires, Mauzé-sur-le-Mignon et Saint-Sauvant, secteurs sur lesquels les trois premières réserves vont sortir de terre, les diagnostics d’exploitation sont en cours (lire article page 13). « Ces derniers bouclés, les premiers aménagements paysagers seront lancés. Très prochainement, les premières plantations de haies vont avoir lieu », annonce Thierry Boudaud, président de la Coop de l’eau.

Doucement, le projet devient réalité. En possession de tous les éléments, au printemps probablement, l’État signera l’acte modificatif de l’arrêté paraphé par le préfet en 2017. Lors des échanges qui ont conduit à la signature du protocole, le projet initial a été ajusté. Les adaptations doivent être traduites sur un plan juridique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

D’une exploitation à l’autre, des impacts du simple au double
Sur le pont en plein cœur de la crise qui cloître la majorité des Français chez eux, les agriculteurs s’adaptent avec courage à…
Machin'Agri Saison 1 #épisode4
Découvrez l'épandeur Ploeger AT4103 trois roues. 
Intergénérationnel, le palet fait des adeptes
Jeu traditionnel des départements de la Vendée et du Poitou, le palet n’a rien d’une activité ringarde et séduit les grands comme…
Pour l’avenir du métier : anticiper la reprise
La MFR Saint-Loup-sur-Thouet et la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres ont noué un partenariat depuis deux ans pour améliorer…
Le laboratoire Qualyse produira des tests de dépistage
Très attendue, la décision prise par arrêté le 5 avril donne le droit aux préfets d’autoriser les laboratoires vétérinaires à…
Lezay, Parthenay : plus de cotations actuellement en Deux-Sèvres
A Lezay, comme à Parthenay, les acteurs des marchés sont inquiets. Les cotations n’ont plus lieu depuis deux semaines alors que…
Publicité