Aller au contenu principal

Sèvre niortaise
Doucement, le projet de réserves devient réalité

Le financement est en train de se caler. Les ambitions de la Coop de l’eau : équilibrer le projet pour que les agriculteurs accèdent à la ressource à un coût maîtrisé.

Thierry Boudaud
© Christelle Picaud

Alors que le travail engagé ces dernières années à travers le protocole d’accord autour de la construction des réserves de la Sèvre niortaise se poursuit, les chantiers de la première tranche de travaux sont programmés. Sur Priaires, Mauzé-sur-le-Mignon et Saint-Sauvant, secteurs sur lesquels les trois premières réserves vont sortir de terre, les diagnostics d’exploitation sont en cours (lire article page 13). « Ces derniers bouclés, les premiers aménagements paysagers seront lancés. Très prochainement, les premières plantations de haies vont avoir lieu », annonce Thierry Boudaud, président de la Coop de l’eau.

Doucement, le projet devient réalité. En possession de tous les éléments, au printemps probablement, l’État signera l’acte modificatif de l’arrêté paraphé par le préfet en 2017. Lors des échanges qui ont conduit à la signature du protocole, le projet initial a été ajusté. Les adaptations doivent être traduites sur un plan juridique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité