Aller au contenu principal

Salon des races poitevines
Douze élevages ont répondu présent

L’effectif réduit pour cause de FCO n’a pas altéré la qualité de la compétition.

Le salon des races poitevines de Moncoutant a une nouvelle fois fait la part belle au syndicat des éleveurs de la race blonde d’Aquitaine du département. Le concours départemental de la race devait réunir 19 éleveurs ainsi que 115 animaux. C’était sans compter sur l’évolution du nouveau zonage (FCO sérotype 8) qui classait à partir du 5 octobre tous les cantons du sud des Deux-Sèvres dans un périmètre qui privait les éleveurs concernés de sortir leurs animaux. Le sérotype 1 avait déjà, l’an dernier, limité l’importance du concours, interrégional cette fois, d’avoir l’effectif prévu. Douze élevages étaient toutefois présents avec 72 animaux. Cet effectif réduit n’a pas empêché le jury (des éleveurs du Maine-et-Loire) de souligner la qualité des animaux en compétition.

Des visiteurs moins nombreux
La conjoncture actuelle (FCO, augmentation des charges, régression du prix de la viande) impacte clairement sur le climat des rassemblements agricoles et il semble que les visiteurs professionnels étaient moins nombreux à arpenter les allées.
Toutefois le déroulement du concours et la remise des prix ont permis de montrer que la convivialité et l’enthousiasme des passionnés de la blonde étaient toujours de mise .
Rendez-vous l’année prochaine en espérant que le moucheron culicoïde (surtout contaminé) admette une fois pour toute qu’il ne fait pas partie des races poitevines invitées.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
La qualité de la farine donne du grain à moudre aux boulangers
Pétrir, mouler et cuire restent les gestes séculaires de la fabrication du pain, mais les ingrédients de base sont choisis selon…
Les travaux vont pouvoir commencer pour sept réserves

Jeudi 28 mai, le Tribunal administratif de Poitiers a rendu une première décision concernant l’autorisation environnementale…

Publicité