Aller au contenu principal

Droite comme un I, la plante sécurise le rendement

Le choix variétal est une première étape importante dans l’itinéraire technique d’une culture de maïs. Choisir une précocité adaptée à son contexte et valoriser le progrès génétique sont les deux axes prioritaires pour des cultures rentables.

La précocité des variétés cultivées doit être adaptée au contexte de production, zone de culture et date de semis.
La précocité des variétés cultivées doit être adaptée au contexte de production, zone de culture et date de semis.
© Arvalis - Institut du végétal

La productivité est liée à la précocité. Ainsi, en maïs fourrage, un point d’écart de pourcentage de matière sèche se traduit en moyenne par une production de 0,2 tonne/hectare. En maïs grain, un point d’humidité correspond à un écart de rendement pouvant aller jusqu’à 2,5 quintaux/hectare. Mais cet avantage ne s’exprimera que si l’offre climatique est suffisante. L’essentiel est donc d’adapter la précocité à son contexte, en fonction de la zone de culture et de la date de semis.
En production de fourrage, l’objectif sera de récolter un maïs entre 30 et 35 % MS plante entière pour un bon compromis entre rendement, conservation au silo et valeur alimentaire (valeur amidon, digestibilité des fibres, ingestibilité).

K1TYZUK6_1.pdf (268.71 Ko)
© Arvalis
K1TYZUK6_2.pdf (263.92 Ko)
K1TYZUK6_3.pdf (263.33 Ko)
K1TYZUK6_4.pdf (290.58 Ko)
K1TYZUK6_5.pdf (257.96 Ko)
K1TYZUK6_6.pdf (264.41 Ko)
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité