Aller au contenu principal

Du sable « chaux » à la place de la paille

Au printemps et à l’été, Christophe Godet de la Poëlière à La Petite-Boissière utilise une litière de sable dolomitique du Poitou pour ses taureaux rouges des prés. Il la change tous les deux mois et elle enrichit son sol en carbonate double de calcium et en magnésium.

Christophe Godet et Jean-Marie Guéret, technicien de Ter’élevage, à côté de l’étable des Rouges des prés, devant 30 t de sable dolomitique du Poitou, qui va servir de litière aux bovins de la Poëlière, à La Petite-Boissière, pendant deux mois… puis d’engrais enrichi en calcium.
Christophe Godet et Jean-Marie Guéret, technicien de Ter’élevage, à côté de l’étable des Rouges des prés, devant 30 t de sable dolomitique du Poitou, qui va servir de litière aux bovins de la Poëlière, à La Petite-Boissière, pendant deux mois… puis d’engrais enrichi en calcium.
© A.F.

Fini le paillage quotidien et fini l’épandage de chaux en plus du fumier. Avec la « Dollit » d’Iribarren Amendements*, un sable issu de la Dolomie du Poitou, d’une finesse exceptionnelle et très doux, riche en carbonate double de calcium et en magnésium, Christophe Godet, éleveur naisseur-engraisseur de 70 Rouges des prés à La Petite-Boissière, fait d’une pierre trois coups. Il gagne du temps, de l’énergie et de l’argent.

La « Dollit » fonctionne comme une litière pour chats qu’on change tous les deux mois. Hyper absorbante, elle remplace la paille que Christophe utilise l’hiver, quand l’agriculteur, au printemps, s’en trouve dépourvu. Son coût est moindre : environ 30 €/t.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Trois règles clés à maîtriser avant de s’installer en élevage ovin
Depuis deux ans, la conjoncture est porteuse pour la production ovine. Mais avant d’installer un atelier, il faut bien raisonner…
Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
Et ainsi va la vie d’une agriculture qui s’adapte

La connaissance est une force, l’ouverture un atout pour se projeter, pour construire.

Cette punchline concentre les…

Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Publicité