Aller au contenu principal

Rentrée
Ecole, vélo, foot… et des masques

La période de pandémie modifie les repères traditionnels de la rentrée. Scolarité, événements, activités : partout, les protocoles sanitaires sont en place. Si les cas positifs au virus continuent de se multiplier, la situation reste favorable dans le département.

Les services de la préfecture, l'académie et les municipalités s'apprêtent à vivre une rentrée 2020 particulière.
© CP

Le représentant de l’ARS Deux-Sèvres, Laurent Flament, l’a rappelé d’entrée de jeu à la conférence de presse du préfet le mercredi 26 août : la situation sanitaire en Deux-Sèvres est plutôt favorable. Aucune hospitalisation n’a été enregistrée lors des deux mois d’été, 1000 à 1300 tests sont réalisés chaque semaine (notamment lors de campagnes fréquentes de dépistage gratuit), l’accès aux réactifs et aux résultats des tests est rapide.

Depuis la mi-août néanmoins, le nombre de cas positifs a quadruplé, passant de 10 à 45 par semaine, et touchant davantage la tranche des 20-40 ans. Le préfet Aubry a ainsi évoqué un contexte « fragile et pouvant déraper », invitant les deux-sévriens « à faire preuve d’esprit de civisme et de vigilance collective » en respectant le port du masque et les gestes barrières.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité