Aller au contenu principal
Font Size

Écorobotix : le robot désherbeur intelligent

Bien consciente de l’évolution des attentes sociétales, la filière légume du groupe coopératif Triskalia a choisi d’investir massivement dans des outils novateurs visant à réduire les intrants. Exemple avec l’Écorobotix.

L’appareil de 130 kg est capable de reconnaître les adventices de la plante, ce qui lui permet de cibler l’utilisation d’intrants. Selon les tests réalisés, les doses d’herbicides sont divisées par 20.
L’appareil de 130 kg est capable de reconnaître les adventices de la plante, ce qui lui permet de cibler l’utilisation d’intrants. Selon les tests réalisés, les doses d’herbicides sont divisées par 20.
© N.C.

En partenariat avec une start-up suisse, le groupe coopératif breton Triskalia a développé un robot entièrement autonome pour un désherbage écologique et économique des cultures en ligne, des prairies et des champs en inter-cultures.
La capacité de l’outil à reconnaître la bonne plante de la mauvaise herbe est un des points clés de son développement. À ce jour, Écorobotix est capable de travailler sur la betterave et le colza. L’ambition de la coopérative est de parvenir à utiliser cet outil sur les cultures d’épinards et de haricots. "Tout l’enjeu est d’apprendre au robot à distinguer les plants d’épinards par rapport aux adventices. Nous fournissons un catalogue de référence de la plante à différents stades de développement pour configurer la machine".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité