Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Écorobotix : le robot désherbeur intelligent

Bien consciente de l’évolution des attentes sociétales, la filière légume du groupe coopératif Triskalia a choisi d’investir massivement dans des outils novateurs visant à réduire les intrants. Exemple avec l’Écorobotix.

L’appareil de 130 kg est capable de reconnaître les adventices de la plante, ce qui lui permet de cibler l’utilisation d’intrants. Selon les tests réalisés, les doses d’herbicides sont divisées par 20.
L’appareil de 130 kg est capable de reconnaître les adventices de la plante, ce qui lui permet de cibler l’utilisation d’intrants. Selon les tests réalisés, les doses d’herbicides sont divisées par 20.
© N.C.

En partenariat avec une start-up suisse, le groupe coopératif breton Triskalia a développé un robot entièrement autonome pour un désherbage écologique et économique des cultures en ligne, des prairies et des champs en inter-cultures.
La capacité de l’outil à reconnaître la bonne plante de la mauvaise herbe est un des points clés de son développement. À ce jour, Écorobotix est capable de travailler sur la betterave et le colza. L’ambition de la coopérative est de parvenir à utiliser cet outil sur les cultures d’épinards et de haricots. "Tout l’enjeu est d’apprendre au robot à distinguer les plants d’épinards par rapport aux adventices. Nous fournissons un catalogue de référence de la plante à différents stades de développement pour configurer la machine".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

S’installer hors cadre familial : saisir l'opportunité
Audrey Pelletier a rejoint l’équipe du Gaec du Petit Chauveux en juin 2020, après un stage parrainage d’un an. Passionnée par l’…
Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait …
Et soudain, Exoudun... un village bouillonnant
Au centre d’un triangle St-Maixent-Melle-Lusignan, à équidistance de Poitiers et de Niort, se niche à flanc de colline le village…
Le boom des brasseries artisanales
Les brasseries artisanales fleurissent en France, avec 328 ouvertures de brasseries cette année. Les Deux-Sèvres sont aussi…
Coloré, l'enrubannage exprime la solidarité
On les voit se multiplier dans les champs depuis 2017. A l’initiative du fabricant de film plastique trioplast, les bottes de…
Agriculture de conservation, Deux-Sèvres.
La plante nourrit les animaux, les racines le sol
Noam Cornuault organisera sur son exploitation, à l’automne, avec la chambre d’agriculture, un rendez-vous des couverts. Il…
Publicité