Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Élections : les agriculteurs renouvellent leur confiance à la liste sortante

Mercredi 6 février, le dépouillement du scrutin 2019 des élections à la chambre d'agriculture des Deux-Sèvres a révélé le soutien des agriculteurs du département à la liste sortante JA + Fnsea 79. Réactions.

Vers 16 heures mercredi, dans les salons de la préfecture des Deux-Sèvres, les visages trahissaient une certaine tension. Si le résultat du scrutin des élections à la chambre d'agriculture ne révolutionnera pas la face du monde, les candidats, néanmoins, au terme d'une campagne de plus d'un mois, exprimaient un certain empressement à connaître l'issue.

Alors que Didier Doré, secrétaire général de la préfecture, président du bureau de vote par délégation de madame le Préfet, s'apprêtait à introduire l'une des trois clés permettant de libérer le dépouillement automatique des votes électroniques, la liste JA + Fnsea 79 s'attendait pour le moins à confirmer son score d'il y a six ans. Entre 8 heures et 16 heures, les enveloppes reçues en préfecture avant le 31 janvier minuit - soit 63 % des votes exprimés - , ouvertes par une soixantaine de volontaires mobilisés, avaient dévoilé une première tendance. La Confédération paysanne, inquiète à 14 heures, aura au final gagné quelques points grâce au vote électronique, passant même devant la Coordination rurale (voir résultats du vote page 4). Il en aura été de même pour la liste JA + Fnsea 79 qui, à 17 heures, lors de la proclamation des résultats, se félicitait d'avoir franchi de près de trois points la barre des 50 %.

Ouvrir des perspectives
Invitées à réagir, les têtes de listes partagent toutes le regret d'une participation en baisse. « Une tendance générale à tous les scrutins, professionnels ou non », constate Jean-Marc Renaudeau, président sortant de la chambre d'agriculture des Deux-Sèvres. Candidat à sa succession, précisait-il, le représentant des agriculteurs propose, pour les six ans à venir, de travailler avec ses colistiers à la déclinaison d'un programme qui renforcera la place et le rôle de l'institution auprès des agriculteurs. « La période qui vient de s'achever a été particulièrement rude. Les crises se sont succédé : ZDS, grippe aviaire. Nous avons oeuvré pour, malgré ces difficultés, ouvrir des perspectives à l'agriculture du département. Le travail sur l'irrigation, le maintien des générations, le développement de la valeur ajoutée avaient cet objectif. Demain, nous devrons aider les agriculteurs à faire connaître leur quotidien, les exigences de leur métier à leurs voisins. Une nécessité pour entreprendre sereinement ».

Alain Chabauty et Shayna Darak, leaders de la liste d'union JA + Fnsea 79, entendent à travers ce vote la voix d'une agriculture qui leur « demande de tenir bon dans nos revendications. Notre engagement est celui du pragmatisme, de la proposition et de l'analyse. Notre liste gagne trois points par rapport à 2013. Nous poursuivrons en ce sens ».
Pour Benoît Jaunet, leader de la Confédération paysanne, représenté le jour du dépouillement, la déception est grande. « Nous avons fait une belle campagne. L'équipe fortement renouvelée a impulsé une nouvelle dynamique. Nous sommes surpris de notre résultat, qui ne correspond pas à ce que nous avons ressenti ces dernières semaines sur le terrain. Nous allons analyser tout ça et ajuster notre action afin d'être jugé sur le projet qui veut construire un autre avenir à l'agriculture que celui des crises à répétition ».
La Coordination rurale arrive en troisième place, en recul de 2,45 % par rapport à 2013. Les résultats tombés, Philippe Germond, tête de liste, digérait selon ses propres mots. « L'abstention, expression d'un réel manque d'espoir, fausse les résultats », affirmait-il.


LES RÉSULTATS

JA + Fnsea : 79, 49,60 % en 2013, 52,72 % en 2019 ;
Confédération Paysanne : 24,50 % en 2013, 23,83 % en 2019 ;
Coordination Rurale : 25,90 % en 2013, 23,45 % en 2019.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

S’installer hors cadre familial : saisir l'opportunité
Audrey Pelletier a rejoint l’équipe du Gaec du Petit Chauveux en juin 2020, après un stage parrainage d’un an. Passionnée par l’…
Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait …
Et soudain, Exoudun... un village bouillonnant
Au centre d’un triangle St-Maixent-Melle-Lusignan, à équidistance de Poitiers et de Niort, se niche à flanc de colline le village…
Agriculture de conservation, Deux-Sèvres.
La plante nourrit les animaux, les racines le sol
Noam Cornuault organisera sur son exploitation, à l’automne, avec la chambre d’agriculture, un rendez-vous des couverts. Il…
Record de vente de béliers rouge de l’Ouest
106 reproducteurs rouge de l’Ouest ont été vendus, à la station de contrôle individuelle de Saint-Hilaire-du Bois.
Heurts et malheurs du vivre-ensemble
Chartes des riverains et de bon voisinage : les travaux sont engagés pour fixer les règles dans l’espace rural. Si les…
Publicité