Aller au contenu principal

Mutualisme
Élections MSA : les bonnes raisons de voter

Du 20 janvier au 31 janvier, les assurés MSA sont appelés à élire leurs représentants au sein de leur caisse.

© Christelle Picaud

Le premier enjeu de ces élections est de défendre le modèle mutualiste et de poursuivre les actions engagées en renouvelant la légitimité du régime agricole par une participation massive aux élections.

Les électeurs sont des acteurs-clés de l’organisation démocratique et représentative de la MSA. En votant, ils désignent les délégués cantonaux qui se font l’écho des problématiques rencontrées sur le terrain. Ces derniers participent ensuite à l’assemblée générale de leur caisse MSA, désignent les membres du conseil administration, qui procèdent ensuite à l’élection du président et du vice-président de la MSA.

Par leur vote, les électeurs ont ainsi la possibilité d’agir pour leur protection sociale. En France, ils sont 2,5 millions d’adhérents appelés à voter.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Publicité